4 décembre 2020

L’économie toulousaine en quelques chiffres

Toulouse est une ville de France qui n’arrête pas de surprendre à travers son économie. Malgré les multiples défis à relever, la commune a toujours su faire preuve d’une bonne santé économique. Pour avoir une vue globale de ce dont on parle, voici la présentation de l’économie de cette ville en quelques chiffres.

L’économie de la ville de Toulouse

Chef-lieu de la région d’Occitanie, Toulouse est une ville qui doit la bonne santé de son économie aux industries de pointe du spatial et de l’aéronautique. Gourmande en ingénieurs et autres grands diplômés, la commune regorge de nombreuses industries oeuvrant dans les secteurs de pointe.

En 2003, cette grande ville a fait preuve d’un très faible taux d’endettement, l’un des plus bas en Europe. Une performance qu’on peut facilement comprendre si on prend en compte son taux PIB qui a connu une croissance de 2,6 %. En 2016, Toulouse comptait 607 147 emplois au total, un chiffre qui a permis de lui attribuer le surnom de « zone d’emplois ».

Cependant, cette économie, qui était dans une très bonne santé, a commencé par connaitre des chutes depuis l’arrivée de la crise sanitaire que traverse le monde entier. Un changement qui n’a pourtant pas empêché l’agglomération de baisser son taux de chômage présentant 7,40 % de chômeurs en 2020 contre 8,00 % en 2019.

L'économie toulousaine en quelques chiffres